• Aphorismes

    " Un aphorisme est réussi
    lorsqu'il n'y a rien à ajouter à quelque chose

    dont il y aurait beaucoup de choses à dire".


    Sylvain Tesson

     

     

    Voici un délicieux livre écrit par l'écrivain voyageur Sylvain Tesson.

     Il  ne s'agit pas d'un roman mais d'une succession d'aphorismes. 

     

    Quelques aphorismes tirés du livre :

     

     

     

    Le soir tire son épingle du jour

     

    - Chagrin : collier en perles de larmes.

     

    - Qui instruit le procès des arbres qu'on abat ?

     

     - Ce qui chiffonne l'œillet, c'est la beauté des roses.

     

    Sillage : la mer qui cicatrise.

     

     

    - Maison hantée : le bail des vampires.

     

    - Huitre : rocher au cœur tendre.

     

    - La désillusion est l'hommage que la lucidité rend à l'imagination.

     

    - La trotteuse est une guillotine qui décapite les secondes.

     

    - J'aime trop les fleurs pour en jeter à qui que ce soit.

    J'ai beau tuer le temps il ressuscite toujours.

     

    - Les souvenirs sont la cendre de nos jours partis en fumée.

     

    - Les fleuves vérifient-ils leurs sources ?

     

     

    Le creux de l'oreiller : pour y enterrer mes rêves.

    - L'espérance est la patience des résignés.

     

    L'instinct : odorat de l'esprit.

     

    Insomnie : tapage nocturne des pensées.

     

     

    Aucun mot d'amour brûlant n'a jamais enflammé

    un papier à lettre.

    - La lune traverse la nuit en éclaireur

    pour signaler à l'aube que tout est clair.

     

    - Malchance : impôt sur la fortune.

     

    - Livres : il s'en passe de belles sous les couvertures.

     

    - Puma dans la grand canyon : un chat dans la gorge.

     

    - A quoi rêve l'eau dormante ?

     

    - Le baiser du vent s'appelle une bise.

     

    - La vie des kangourous est riches en rebondissements.

     

    - A quoi rêve un sage endormi dans un champs d'herbes folles ?

     
    - La sauterelle : point d'exclamation de la prairie.

     

    - Au music-hall de la nature, on donne chaque année le strip-tease de l'automne

    avant que ne tombe le rideau de l'hiver.

     

     

     

     

    V A L O U

    « Abominable Même pas peur »

  • Commentaires

    1
    Marie-Claude
    Jeudi 26 Octobre à 15:27

    L'expression du regard de ce chat est magique !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :