• Chut, bébé dort

     

    Le sommeil du chat et du chaton

    Qu’il soit petit ou adulte, le sommeil représente une phase essentielle dans la vie quotidienne de votre chat. Il est donc important de respecter cette activité et de faire en sorte que votre animal se sente suffisamment à l’aise et en sécurité pour dormir sur ses deux oreilles. 

     

     

    Le sommeil évolue chez le chat avec l’âge. Chaton, il aura en effet besoin, au quotidien, de plus de repos qui participera à sa croissance tandis qu’en vieillissant, il dormira moins mais de façon plus profonde. On distingue ainsi le sommeil paradoxal, aussi appelé MOR pour Mouvement Oculaire Rapide qui se traduit par des contractions musculaires et lors duquel il rêve, le sommeil lent et le sommeil léger. Chaque jour, votre matou s’assoupira plusieurs fois pour un temps de repos au total allant de 13h à 18h. La qualité de ses siestes dépend de plusieurs facteurs (nourriture, environnement, activité physique) sur lesquels vous pouvez agir afin d’optimiser son bien-être. 

     

    Le sommeil chez le chaton

    Essentiel pour sa croissance et son équilibre, le sommeil chez le chaton se caractérise par de nombreuses phases de repos lors desquelles il alterne sommeil léger et sommeil profond ou paradoxal (cycle qui représente entre 20 et 25% au total). Ce dernier se traduit par des mouvements involontaires (des moustaches qui frémissent, des pattes et/ou la queue qui bougent) et parfois même des miaulements. Bien que ce soit tentant, ne le dérangez pas pendant cette phase !

    Lors des deux premiers mois, le chaton dormira entre 16h et 20h, voire plus. Il adoptera ensuite des cycles plus proches du chat adulte avec entre 13h et 16h de sommeil au quotidien. Entre deux siestes, qui seront donc très nombreuses dans la journée, votre petite boule de poils aimera se repaître. Il est donc important de lui laisser accès à de quoi grignoter de petites quantités qui suffiront à son estomac et lui apporteront les nutriments nécessaires à sa croissance et son équilibre. Après avoir mangé, il pourra à nouveau s’endormir pour bien digérer.

     

    Où dormir ?

    La première nuit dans un nouveau foyer peut être très stressante pour un chaton qui pourra se montrer nerveux, anxieux et agité. S’il a toujours vécu au milieu de ses frères et sœurs, cette séparation pourra l’angoisser et il risque de miauler pour les appeler au beau milieu de la nuit. Veillez à le rassurer de votre présence et lui faire comprendre qu’il devra désormais faire avec votre compagnie (et celle des autres membres de la famille éventuellement). Evitez donc de le laisser seul dans une pièce alors que vous êtes dans une autre, porte fermée.

    C’est lorsqu’il est petit que vous pouvez l’habituer à dormir sur vos genoux ou juste près de vous si vous le souhaitez. Si vous voulez établir ce lien à long terme, faites attention à ne pas perturber son sommeil afin qu’il n’assimile pas ce lieu à une mauvaise expérience.

    De manière générale, il cherchera à s’assoupir dans un lieu où il se sent en sécurité, douillets, au chaud et de préférence en hauteur. Lorsqu’il sera suffisamment agile, il cherchera ainsi à se coucher près des radiateurs (en marche, donc attention à ce qu’il ne risque pas de s’y brûler) ou autres sources de chaleur ou près d’une fenêtre.

     

     

    Le sommeil chez le chat adulte

    Bien qu’il dorme moins que le chaton, le chat adulte passe une majeure partie de sa journée à dormir, par intermittence. Son sommeil est plus profond que lorsqu’il est bébé, avec moins de phases de rêves. Il reste toutefois préférable de ne pas le déranger pour ne pas le rendre agressif ou de mauvais poil.

     

    La durée de son sommeil est de 16h en moyenne mais elle dépendra de son environnement et de son activité physique. Un chat d’intérieur a tendance à dormir plus qu’un chat ayant accès à l’extérieur (jusqu’à 18h contre 12h à 14h).

    Le chat étant un animal nocturne, il se peut qu’il privilégie la nuit pour s’activer, perturbant ainsi votre sommeil. Mais si vous l’y avez habitué, il se calera sur votre rythme. Pour vous assurer qu’il dormira, stimulez-le le soir en jouant pour qu’il se dépense et ne ressente pas ce besoin plus tard.

     

    Les troubles du sommeil chez le chat

    Le fait de ne pas assez dormir peut traduire un trouble anxieux chez le chat ou bien un souci de santé.

     Même chose en cas de sommeil excessif.

    En cas de trouble, consultez votre vétérinaire.

     

     

    « L'ours Traitements »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :