• Farniente

     

    Farniente

     

    La plage 

    La plage avec ses seaux ses pelles et ses râteaux 

    La plage et ses châteaux ornés de coquillages 

    La plage où les enfants poussent des cris stridents 

    La plage et ses rouleaux que surfent les bateaux 

     

    Qui déplacent les lignes que l'on voit sur le sable 

    Comme celles d'un livre dont on tourne les pages 

    Et qui vous laisse un temps la tête dans les nuages 

    Où s'enfoncent les pas et toutes les épaves 

     

    Où les oiseaux de mer qui sillonnent l'espace 

    Laissant au sable leurs empreintes que la mer vite efface 

    Où les vagues se cabrent comme des chevaux sauvages 

     

    Où vous lèche les pieds la vague frangée d'écume 

    Où la mer est si bleue qu'elle se pare de plumes 

    L'horizon si lointain qu'il trompe l'amertume. 

    Alain Hannecart 

    « Ne comptez pas sur eux SHOKO »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Août à 22:57

    Heureuse d'apercevoir Louna ....yes

    2
    Marie.Claude
    Lundi 21 Août à 14:41

    Sereine et attentionnée Louna est toujours aussi belle, j'aime beaucoup  voir dans le blog les chats qui me sont familiers.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :