• L'apprentissage de la survie

     

     

    L'apprentissage vicariant :

    quand un chaton imite sa maman pour "survivre".

     

    La vidéo ci-dessous illustre parfaitement la phase de vicariance chez le chaton :

    https://www.youtube.com/watch?v=swc2baZ0JxQ

     

    Mais qu’est-ce que c’est au juste, la vicariance ?

    Sachez tout d’abord que le chaton est éduqué par phases.

    Et la première phase éducative qui - débute vers 4 semaines

    et prend vers aux alentours de 8 semaines - est celle dite «phase de vicariance».

     

    La vicariance, c’est le fait d’imiter un geste, une attitude, une façon de faire.

    La vicariance, l’apprentissage de la survie.

     

    La chatte profite donc de cette aptitude chez les jeunes chatons pour se mettre en scène. Lorsquelle fait sa toilette, le chaton reproduit les gestes de sa mère, jusqu’à les maîtriser parfaitement. Ensuite, elle passera à un autre geste. La toilette chez le chat est d'ailleurs une question très importante. Nous avons tous remarqué le nombre d’heures qu’un chat utilise pour faire sa toilette méticuleusement ! 

     

     

    Pour lui, c’est avant tout un moyen d’échapper à un prédateur dans son instinct de survie. Un chat mal toiletté se « sent » de loin. Aussi, maman va faire en sorte que toute la portée sache s’y prendre correctement dès le plus jeune âge afin que ses petits ne soient pas repérables à l'odeur. 

    Chasser un jouet, manger des croquettes,

    recouvrir ses besoins sont aussi des gestes « de survie » basiques

    que la vicariance va aider à mettre en place, tout en douceur.

    Jour après jour, la chatte recommencera

    pour que chacun sache refaire correctement. 

     

     

    Pour conclure, cette faculté, bien qu’amoindrie avec la fin du sevrage, permettra au chat toute sa vie durant de pouvoir s’adapter à son environnement et à la vie. On notera toutefois qu’un chaton séparé de sa mère avant 14 semaines aura plus de mal avec ce phénomène, et sera plus long à l’adaptation au changement, ce qui souligne une fois encore l’importance du sevrage psychosocial ! 

     

     

    Marie-Hélène Bonnet
    Comportementaliste du chat. 

    Marie-Hélène Bonnet
    Comportementaliste du chat. 

    « Yeux bleusVive la rentrée »

  • Commentaires

    1
    Marie.claude
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 18:27

    Super ce reportage ! On se demande comment un comportementaliste arrive à percevoir tous ces détails si importants de l'éducation d'un chaton par sa mère ...  Les chattes ont plus que l'instinct maternel  : l'intelligence, la réflexion, la sagesse en plus de l'amour qu'elles portent à leurs bébés.  On remarque que l'éducation de leurs petits se fait en plusieurs phases et qu'elle commence seulement à quatre semaines;, c'est donc une erreur de prendre un chaton à moins de trois mois.

    2
    Kat del Valentino
    Dimanche 4 Septembre 2016 à 18:41
    Reportage très instructif et vraiment craquant, merci !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :