• La sagesse des chats

    Résumé :

     

     

    Les chats cachent bien leur jeu. Avec eux, il ne faut jamais se fier aux apparences.

    Par exemple, ils disposent de neuf vies. Mais savez-vous pourquoi ?

    Leur ronronnement est-il vraiment ce que vous croyez ?

    Est-il naturel qu'ils retombent toujours sur leurs pattes ? A quoi faut-il attribuer leurs étranges pouvoirs,

    ce mélange de mystère, de grâce et de distance ? Ces contes répondent à toutes ces énigmes,

    en remontant le cours des mythes et des fééries, parfois à rebrousse-poil.

    Ce livre vous aidera aussi à mieux comprendre votre compagnon félin par son signe astrologique.

    La sagesse des chats est insondable. Elle est magique, imprévisible et malicieuse.

    Julia Deuley vous dira que ces pages lui ont été dictées par son chat. Faut-il la croire ?

    Les chats, c'est bien connu, sont de fieffés menteurs.

    Si vous aimez les chats, la poésie et l'univers des contes,

    alors vous ne serez pas déçus par cet ouvrage !

     

     

    Ce livre est composé de plusieurs contes ronronnants, griffus ou moustachus.

    Julia Deuley nous parle aussi d'astrologie et d'entretiens avec son chat.

     

    Je vous invite à lire le premier conte qui est aussi l'intitulé de cet ouvrage. 

     

    La sagesse des chats

     

     

    Il y a très, très longtemps, en des temps si anciens que même les plus anciennes roches n’en conservent aucune trace, le Créateur de toutes choses convoqua les différentes catégories d’esprits qu’il destinait au peuplement de la planète Terre.

     A chaque groupe, il demanda de formuler un souhait majeur, afin de procéder à une équitable répartition des espèces. 
    Les clans se concentrèrent longuement. Le temps que naissent et meurent un bon milliard d’étoiles, puis chacun exprima son point de vue, donnant libre cours à ses ambitions et à ses rêves. 

    - Nous voulons l’omniprésence et l’invisibilité, dirent les premiers.  
    Ainsi naquirent les bactéries, microbes et autres virus. 
    - Nous, nous voulons la fortune ! 
    Telle fut l’origine de l’huître perlière. 
    - Nous, ce qui nous intéresse, c’est l’empire du monde. 
    Le créateur engendra aussitôt les vers et toute la grouillante population souterraine auxquels les autres espèces finiraient inexorablement par céder leurs dépouilles. 

    - Nous, nous ne demanderons que la patience. 
    L’araignée vit le jour. 
    Certains réclamèrent l’éloquence, ils devinrent perroquets. 
    D’autres la haute finance : le créateur remplit les océans de requins.  
    D’autres encore, qui avaient un esprit social particulièrement développé,prièrent qu'on leur accordât une parfaite égalité.

    Ils furent moutons. 
    Certains demandèrent des talents de géomètres et d’arpenteurs. le créateurs.

    Le créateur les fit chameaux, avec la bosse des maths en prime, ce qui leur permettraient de mesurer précisément toutes les étendues désertiques du globe. 
    Il y en avait de plus poètes. 
    - Nous, nous voulons colporter les messages de la brise et apprendre l’alphabet des fleurs. 
    Ainsi se répandirent les papillons. 
    - Nous, nous voulons être les éternels fiancés amoureux éplorés de la lune. 
    Le créateur engendra le loup ; 
    Quelques esprits originaux et sans doute un peu fous affirmèrent : 
    - Notre rêve à nous, c’est l’Académie française. 
    Dieu créa les dindons. 
    Des esprits singulièrement bruyants et agités se dressèrent pour réclamer d’un ton quelque peu supérieur un quotient intellectuel exceptionnellement brillant et performant. 

    Malgré l’incongruité d’une telle requête, le Créateur, toujours complaisant, frotta un peu son immense œil unique et enfanta les hommes. 

    Restait, un peu à l’écart, un petit clan étrangement silencieux. 
    - Eh vous, que souhaitez-vous ? parlez sans crainte. 
    La réponse vint, dans un murmure soyeux : 
    - La sagesse, ô Seigneur. 


    Ainsi apparurent les chats. 

     

    Julia Deuley

    « Moi aussi !Le chat féral »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :