• Lire les étiquettes

    Insecticides, anti-acariens, anti-poux :

    ces produits d’intérieurs qui sont dangereux pour les animaux.

    Sprays pour assainir l’air, aérosols bourrés de pesticides, pipettes antiparasitaires… certains produits contiennent une substance potentiellement mortelle pour les chats : la perméthrine. Il est donc essentiel de faire attention.

    Produits d’entretiens et animaux de compagnie ne font pas toujours bon ménage. Propriétaires de chats notamment : attention. Dans sa nouvelle enquête portant sur la pollution de nos intérieurs, le magazine 60 Millions de Consommateurs nous alerte sur le danger de l’utilisation de produits tels que les sprays «assainissants». Ces derniers ne sont pas forcément bons pour nous… et ne le sont pas non plus pour les félins domestiques qui partagent notre vie.

    La perméthrine, un poison mortel pour les chats

    La raison ? La présence de perméthrine dans ce genre de produits. Si elle n’est pas spécialement mauvaise pour nous, cette molécule est toxique pour le chat : son organisme n’étant pas apte à l’éliminer, à son contact, il peut développer des troubles neurologiques (tremblements, convulsions, hypersalivation…) puis mourir. Malheureusement, il est difficile de ne pas y avoir recours tant elle se trouve dans de nombreux sprays, aérosols et pipettes. On la retrouve en effet dans les produits devant permettre de lutter contre les acariens, dans les soins anti-poux pour enfants mais aussi dans les insecticides… et dans les antiparasitaires pour chiens. Pour cette raison, il est fortement recommandé de ne pas donner de traitements contre les parasites pour canidé à un félidé.

    Des étiquettes plus claires pour protéger les animaux

    Afin d’éviter tous risques de mort féline accidentelle à cause d’une ingestion ou d’une inhalation de perméthrine, le magazine 60 Millions de Consommateurs réclame donc plus de clarté de la part des marques. Déjà en 2012, le signal d’alarme avait été tiré. La contrainte d’un avertissement aux propriétaires de chats sur les produits doit être imposée aux fabricants par les autorités. Tout produit qui contient de la perméthrine devrait porter la mention : «ne pas appliquer en présence de chats.»

    Mon chat à inhaler de la perméthrine, que faire ?

    «En cas d’exposition accidentelle, si des effets indésirables surviennent, il est recommandé de laver le chat avec du shampooing ou du savon [qui sont adaptés à son espèce, ndlr] et de demander rapidement conseil à un vétérinaire», préconise l’Anses. Pris en charge à temps, l’animal peut être sauvé et restera un temps en observation chez le spécialiste.

    Par ailleurs, afin d’empêcher toute intoxication accidentelle, tenez les chiens traités à l’écart des chats. N’appliquez jamais de produits à base de perméthrine directement sur vos félins et faites en sorte qu’ils n’aient pas accès aux pièces traitées tout de suite après qu’un traitement a été appliqué.

    Source : Wamiz.

     

    « Je suis moi Le p'tit air »

  • Commentaires

    1
    Marie.Claude
    Jeudi 16 Mars à 15:27

    Information très utile, merci de nous la faire partager.

    2
    Le petit cheix
    Vendredi 17 Mars à 15:41

    Les informations devraient mis en gros sur les produits ce qui n 'est pas le cas .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :