• Moi vouloir être un chat

    Le premier album de musique pour chats va sortir

    le 28 octobre prochain.

     

     

    Pour la première fois, un grand label va sortir un album entièrement dédié aux chats et à leur bien-être, grâce à une association de sons sur-mesure pour les félins.

    Le compositeur, David Teie, un violoncelliste et chercheur américain, travaille depuis plus de six ans sur ces morceaux atypiques.

    Des sons mémorisés par les chatons

     

    Sur un fond de ronrons, des échos semblables à des miaulements lancinants vient percer un rythme saccadé.  "Les félins établissent leur goût pour la musique à travers des sons qu’ils entendent après leur naissance", précise le compositeur. 

     

    Et tout est bon pour amadouer Garfield ou Tigrou. "Les oiseaux qui pépient, le son du lait qu’ils lèchent ou la fourrure de leur mère", énumère David Teie. Une fois les sonorités trouvées, l’artiste a ajouté des "expressions naturelles" de chats correspondant à leur bande de fréquences. Résultat : les chats sont censés se détendre et se montrer plus attentifs qu’en écoutant de la musique pour humains. 

     

    • Interrogé par The Independant, il reconnaît cependant que "les chats ne réagissent pas toujours". "Certains vont se jeter sur le haut-parleur et d’autres vont quitter la pièce. J’aime l’idée que les chats aient aussi leurs propres goûts musicaux". David Teie l’a même prouvé dans le cadre d’une étude publiée en 2015 avec l’université du Wisconsin, montrant que les chats – et les mammifères d’une manière générale - sont bien plus réceptifs à la musique composée
    • "pour leur propre espèce". 

     

    Musique relaxante pour les chats

    et leurs humains : 

     

     

    « DicochatLes petits plaisirs »

  • Commentaires

    1
    le petit cheix
    Dimanche 11 Septembre 2016 à 11:22

    Superbe musique a écouter le soir .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :