• NOIR

     

    Chat noir

    Dans mon esprit se vautre un superbe chat noir,
    Impassible témoin de mes rêves fugaces,
    Prompt à me réveiller quand le soleil remplace
    La lune qui s’enfuit vers les portes du soir.

    Pendant que des nuées s’acharnent à pleuvoir,
    L’animal, que le bruit sur la toiture agace,
    Miaule effroyablement, afin que je lui fasse
    Un abri confortable au creux de mon peignoir.

    Dans mon âme envahie de rancunes tenaces,
    Le félin, animé d’une indicible audace,
    Dévore les chardons de mon vain désespoir.

    Sous son regard brûlant de volupté, s’effacent
    Les peines de ma vie sur le fil du rasoir,
    Tandis que sa tendresse assure son pouvoir.

    Patricia Guenot

     

    « Juste pour rire Douce nuit »

  • Commentaires

    1
    Le petit cheix
    Lundi 19 Février à 14:52

    Trop mignons les chatounets et le texte est superbe 

    2
    Marie-claude
    Mercredi 21 Février à 18:48

    J'aime beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :