• Poésie de saison

     

    LE PRINTEMPS

    Te voilà, rire du printemps !

    Les thyrses  des lilas fleurissent.

    Les amantes qui te chérissent

    Délivrent leurs cheveux flottants.

    Sous les rayons d'or éclatants

    Les anciens lierres se flétrissent.

    Te voilà, rire du printemps !

    Les thyrses de lilas fleurissent

    Couchons-nous au bord des étangs,

    Que nos maux amers se guérissent !

    Mille espoirs fabuleux nourrissent

    Nos coeurs gonflés et palpitants.

    Te voilà, rire du Printemps !

    Poésie de saison

    Théodore de Banville (1823-1891)

    « Etoile & toiles Je suis un chat »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :