• Que des vertus

     

     

    Riche en vitamines, minéraux et fibres, l’avocat est un fruit plein de vertus qui peut être dégusté en salade, en entrée, en sandwich... Il remplace avantageusement le beurre pour plusieurs recettes et rend vos smoothies plus onctueux. Ne vous en privez pas puisqu'il vous apporte plein de bienfaits !

    Prend soin de notre cœur
    Gorgé d’antioxydants et de graisses insaturées, l’avocat aide le corps à lutter contre les maladies cardiovasculaires ainsi que certaines maladies comme le cancer et des maladies liées au vieillissement.

    Contre la constipation
    Avec une teneur de 6 à 7 g de fibres par 100 g de chair, l’avocat prévient la constipation et augmente le volume des selles, empêchant à long terme le risque de cancer du côlon. Il permet également d’être rassasié plus rapidement et donc de manger moins mais mieux.

    Rend la peau plus belle
    Riche en graisse et en vitamine E, ce fruit est un soin complet pour la peau : il hydrate, protège et lutte contre son vieillissement. Utilisez la purée ou l’huile d’avocat en masque pour le visage et les cheveux.

    Bon pour le cholestérol
    Avec ses acides gras mono-insaturés, l’avocat aide à baisser le taux du mauvais cholestérol tout en maintenant le bon cholestérol.

    Alors n’hésitez pas à consommer de l'avocat plus souvent. En plus, il est délicieux !

     

     

    L'avocat est mal toléré, voire toxique, chez les animaux,

     en particulier chez les oiseaux.  

     

    La plante dans son intégralité est toxique (feuille, fruit, noyau)

    Cette intoxication est principalement rencontrée chez les oiseaux (en particulier les perroquets et les perruches), mais peut aussi toucher d’autres espèces animales, surtout le chien, et dans une moindre mesure le chat.

    L’intoxication est due le plus souvent à la consommation de la chair de l’avocat, mais elle peut survenir également lors d’ingestion des feuilles de la plante en pot. Elle se traduit principalement par des troubles digestifs (vomissements surtout, diarrhée, perte d’appétit) dans les heures suivant l’ingestion. Souvent, l’animal présente des difficultés respiratoires. Des troubles cardio-vasculaires sont également possibles, se traduisant par l’apparition d’œdèmes et/ou d’épanchements.

    Chez les oiseaux, une mort subite ou dans les heures qui suivent l’ingestion d’avocat est possible, en général, quelques minutes après l’apparition des troubles respiratoires.

    La gravité des signes varie selon la quantité d’avocat ingérée par l’animal, mais les doses toxiques sont mal connues.

    Afin d’éviter tout risque d’intoxication, il est recommandé de proscrire  ce fruit de l’alimentation des animaux de compagnie, et de ne pas poser la cage des oiseaux à côté de la plante.

    En cas de constatation de signes cliniques suite à la consommation d’avocat par l’animal (surtout pour les oiseaux), il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

    « BabyP'tits filous »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :