• Célébration

    Célébration

     

    Aujourd’hui, on célèbre le 14 juillet !  

     

    Le bleu, le blanc et le rouge

    sont de circonstance ! 

     

    Célébration

    Célébration

    Célébration

    Célébration

    Célébration


    1 commentaire
  •  

     


    votre commentaire
  •  


    1 commentaire
  •  

    Feux d’artifice :  

    7 conseils pour protéger votre animal. 

    Tous les étés, de nombreux feux d’artifice sont tirés en France. S’ils font la joie des spectateurs, on ne peut pas en dire autant des animaux !  

    Voici quelques conseils prodiguaient par 30 millions d'amis.fr pour apaiser les angoisses

    de nos chiens et nos chats. 

     

     

     

    4 juillet, 15 août… et leurs traditionnels feux d’artifice ! Pour nous, petits et grands, c’est l’émerveillement assuré. Mais pour certains de nos animaux, ces lumières soudaines et ces bruits assourdissants sont source de stress et sont perçus – par eux – comme un danger qu’il faut fuir… C’est pourquoi, on observe un pic des fugues à ces périodes.  

     

    1- Ne pas l’emmener sur les lieux du tir 

    Votre chien a peur des feux d’artifice ? Épargnez-lui ce spectacle en le gardant à la maison. Sur le coup de la panique, il pourrait devenir agressif ou s’enfuir. Les chiens ont en effet le réflexe de courir dans tous les sens pour fuir le danger : ils peuvent ainsi parcourir des dizaines de kilomètres pour échapper à ce vacarme. Ils risquent malheureusement de traverser une route et de se faire percuter par une voiture.  

    « Surtout, ne l’emmenez pas lorsqu’il est encore chiot : c’est ça qui peut le traumatiser. Les maîtres pensent à tort que cela les habitue mais c’est faux : tenu en laisse, le chien ne peut pas s’enfuir et c’est si violent qu’il ne peut pas s’habituer ! » avertit le Dr Laetitia Barlerin, vétérinaire.  

    2- Lui aménager un abri 

    « La première chose à faire, c’est de le rentrer à l’intérieur de la maison. Ne le confinez surtout pas dans le jardin », poursuit la praticienne. Ensuite, permettez à votre chien d’aller se cacher… Vous pouvez même l’aider en lui installant son panier dans un endroit calme et sombre. Certains se sentent rassurés dans un placard quand d’autres se cachent derrière les toilettes… Vous pouvez aussi mettre sa cage de transport à disposition : ce lieu clos et sombre lui permettra de se sentir en sécurité.  

    C’est pareil pour les chats : « Les chats savent très bien où ils se sentent en sécurité : laissez-les y aller et ne les dérangez surtout pas », recommande la vétérinaire.  

    Quant aux NACS, ils se réfugieront dans leur petite maison. Et pour l’ensemble des animaux de la maison, « n’oubliez pas de fermer les volets pour éviter qu’ils ne voient les lumières » ajoute le docteur Barlerin.  

    3- Le laisser tranquille 

    Si votre chien a peur, il va donc chercher à s’isoler. Veillez à ce qu’on ne l’indispose pas. Évitez de lui parler calmement ou de le câliner : cette attitude lui fait croire qu’il a raison de s’inquiéter.  

    Vaquez à vos occupations pour lui montrer que ce son n’est pas inquiétant. 

    4- Détourner son attention 

    Pour certains, vous pouvez tenter de détourner son attention en jouant avec lui ou en lui donnant un ordre par exemple. Si vous laissez votre animal seul à la maison le temps d’aller voir le feu d’artifice, n’hésitez pas à laisser la télévision allumée ou à mettre de la musique. Ce bruit de fond atténuera celui des détonations.  

    5- L’apaiser avec des calmants naturels 

    « L’été, c’est la saison redoutée des chiens phobiques car il y a souvent un combo feux d’artifice, pétards, orages… Vous pouvez donc le traiter avec des calmants pendant cette période » conseille Laetitia Barlerin.  

    Au choix, il existe des phéromones apaisantes en spray ou en collier. Il existe aussi des compléments alimentaires notamment à base de thé vert. « Sur prescription, il y a également un médicament gel à appliquer au niveau de l’oreille pour les chiens très peureux. Au moment où vous devez le sortir, massez-le avec le gel et cela le déstressera un temps donné » explique-t-elle.  

    6- Le désensibiliser 

    « Le souci, c’est qu’un chien qui se met à avoir peur des feux d’artifice, va ensuite avoir peur des orages puis de tous les bruits brusques… » indique la vétérinaire. La solution ? La désensibilisation !  

    Pour cela, il va falloir le déconditionner petit à petit. Comment ? Pour les chiots, il existe des CD spécialisés de sons du quotidien : tondeuse, coups de feu, orages… Vous pouvez aussi utiliser des CD d’ambiance zen. Certains morceaux fluctuent entre bruits d’eau et d’orages.  

    « Passez ce CD d’abord en sourdine puis augmentez le son chaque jour. Lorsque le bruit d’orage survient, lancez la balle à votre chien pour qu’il associe ce bruit au plaisir. Ce déconditionnement va prendre du temps mais c’est efficace ! » conclue la vétérinaire.  

    7- Rester vigilant 

    Sous le coup de la panique, les chiens peuvent s’enfuir puis se perdre et ne jamais retrouver leur chemin. Raison pour laquelle il est conseillé de ne pas les sortir. Dans le cas contraire, n’oubliez pas que l’identification (par puce ou tatouage) peut lui sauver la vie et permettre qu’il soit retrouvé plus facilement. 

     

     

     

    14 Juillet


    votre commentaire
  •  

    Solution du jeu : le morceau manquant est le C.

     

     

    Ce jeu pour aiguiser votre esprit fera travailler les régions de votre cerveau associées à l’interprétation de ce que vous voyez et aux rotations visuelles. Observez le diagramme à gauche de l’image. 

     Pouvez-vous déterminer quel morceau est manquant ? 

     

     


    votre commentaire
  • Pour tous les goûts

    Pour tous les goûts

    Pour tous les goûts

    VALOU  en plein délire


    votre commentaire
  •  

    Pourquoi certains chats ont-ils les yeux de couleur différente ?

     

    Cette caractéristique est plus connue sous le nom d'hétérochromie ou d'yeux vairons et elle n'est pas propre aux félins : les chiens et les êtres humains peuvent aussi avoir deux yeux de couleurs différentes.

     

    L'hétérochromie : une particularité qui touche toutes les espèces

    L'hétérochromie ne touche pas uniquement les chats mais toutes les espèces. Les êtres humains, les chiens loups, les primates, tous peuvent naître avec cette particularité. Il existe deux types d'hétérochromie chez le chat :

    1- Hétérochromie complète : dans ce cas, chaque oeil est de couleur complètement différente. Un œil marron et un œil bleu, par exemple.

     

    2- Hétérochromie partielle : dans ce cas l'iris de l’œil est divisé en deux couleurs, vert et bleu par exemple. C'est un cas beaucoup plus fréquent chez nous, les êtres humains.

     

    Pourquoi l'hétérochromie apparaît chez les chats ?

     

    Cette particularité peut être génétique et directement reliée à la pigmentation. Les chatons naissent avec les yeux bleus mais leur véritable nuance se manifestera entre 7 et 12 semaines de vie, lorsque le pigment commencera à changer la couleur de l'iris. Les yeux bleus sont en fait directement liés à une absence de mélanine. 

    Elle peut également se manifester à cause de l'apparition d'une maladie ou d'une lésion, dans ce cas, l'hétérochromie est acquise, bien que ce soit peu fréquent chez les chats. 

    Certaines races sont génétiquement prédisposés à développer l'hétérochromie sont : 

    L'Angora turc, le Persan, le Bobtail japonais, le Turc de Van, le Khao Manee, le British Shorthair, le Sphinx. 

     

    La couleur de la peau ou de la fourrure est-elle liée

     aux yeux vairons ?

    Les gènes qui contrôlent la couleur des yeux et la peau sont différents, c'est pour cela que la mélanine associé au pelage peut agir malgré les yeux vairons. La seule exception se trouve chez les chats aux poils blancs. Lorsque l'épistasie (expression des gènes) est mise en place, le blanc domine et masque toutes les autres couleurs. Ils auront généralement tendance à avoir les yeux bleus, beaucoup plus fréquemment que chez d'autres chats colorés.

    Maladie liées à l'hétérochromie chez les chats

    Si le changement de couleurs des yeux chez le se produit à l'étape adulte, veillez à consulter un vétérinaire rapidement. S'ils se produisent au cours de la vie adulte du chat, les changements de couleurs d'yeux peuvent indiquer une uvéite (inflammation ou sang dans l'oeil du félin). De plus, comme mentionné ci-dessus, il est possible que cela soit causée par une maladie ou une lésion qui nécessitera également une visite chez le spécialiste.

    Il ne faut pas confondre hétérochromie et glaucome (lorsque l'iris du chat est de couleur blanche). Le glaucome est une maladie provoquant une perte de vision de façon graduelle. Si elle n'est pas traité à temps, elle peut causer la cécité.

    Curiosités à propos de l'hétérochromie chez les chats

    Maintenant que vous savez pourquoi et comment les chats peuvent être vairons, ces petites anecdotes sur cette anomalie vous intéresseront sûrement :

    • Le chat Angora du prophète Mahomet avait les yeux vairons.
    • C'est un faux mythe de penser que les chats aux yeux vairons deviendront sourds d'une oreille : 70% des chats aux yeux bicolores ont une audition parfaite. Néanmoins, notons que la surdité chez les chats blancs est plutôt fréquente. Cela ne signifie bien évidemment pas que tous les chats blancs aux yeux bleus deviendront sourds mais il seront davantage prédisposés à souffrir de cet handicap auditif.
    • La véritable couleur d'yeux d'un chat ne peut être observée qu'à partir de 4 mois.

     

    Source : Planète animale

     

     

     


    1 commentaire
  • Alors, elle est comment...pas trop froide ?

    Le parasol coquelicot pour se protéger du soleil

    Ce jeu pour aiguiser votre esprit fera travailler les régions de votre cerveau associées à l’interprétation de ce que vous voyez et aux rotations visuelles.

    Observez le diagramme à gauche de l’image.

     Pouvez-vous déterminer quel morceau est manquant ?

     


    1 commentaire
  •  

    Éthologie :

    Ce que ressentent les animaux.

    Si les animaux sont à l’évidence dotés d’émotions, comme la joie, la crainte ou la peine, sont-ils capables d’éprouver des sentiments plus complexes, comme l’altruisme ou l’empathie ? Ont-ils un sens de la morale ou de la justice ? Pour certains éthologues, ces qualités pourraient avoir joué un rôle crucial dans la survie et l’évolution des espèces

     

    Documentaire de Gabi Schlag - Vidéo ( 52 minutes)

    installez-vous confortablement et regardez !

    Etres sensibles

     

     

     


    votre commentaire