• 1 commentaire

  • 1 commentaire
  • Les deux abeilles 

     

    Une abeille se reposait dans le calice d’une fleur.

     Pendant son sommeil, une de ses voisines vient le troubler : 

     

    « Ma sœur, lui dit-elle, pourquoi, perdez-vous un temps si précieux ? Ignorez-vous que notre premier devoir est le travail. 

    – Moi ? répartit l’abeille encore tout endormie, je ne fais qu’obéir au besoin de la nature. » 

     

    L’abeille ouvrière, peu satisfaite de ce langage, quitte notre paresseuse pour se livrer à sa besogne ordinaire. Celle-ci, après un long repos, pressée par la faim, vole près de l’abeille industrieuse pour lui demander quelques provisions ; mais cette dernière lui répond : « Allez, ma mie, qui dort dîne. »

     

    Moralité :

    Rarement, le paresseux trouve secours et protection.

    (Dans notre société actuelle, ce n'est plus le cas).  

     

     

     


    votre commentaire
  • V A L O U

     

    Le printemps

     

    Regardez les branches,
    Comme elles sont blanches !
    Il neige des fleurs.
    Riant dans la pluie,
    Le soleil essuie
    Les saules en pleurs,
    Et le ciel reflète
    Dans la violette,
    Ses pures couleurs.

    La mouche ouvre l’aile.
    Et la demoiselle,
    Aux prunelles d’or,
    Au corset de guêpe
    Dépliant son crêpe
    A repris l’essor.
    L’eau gaiement babille,
    Le goujon frétille :
    Un printemps encore !


    Théophile Gautier

     


    votre commentaire
  •  

    Dame souris trotte

    Dame souris trotte
    Noire dans le gris du soir,
    Dame souris trotte
    Grise dans le noir.

    On sonne la cloche,
    Dormez les bons prisonniers !
    On sonne la cloche :
    Faut que vous dormiez.

    Pas de mauvais rêve,
    Ne pensez qu’à vos amours.
    Pas de mauvais rêve :
    Les belles toujours !

    Le grand clair de lune !
    On ronfle ferme à côté.
    Le grand clair de lune
    En réalité !

    Un nuage passe,
    Il fait noir comme en un four,
    Un nuage passe.
    Tiens le petit jour !

    Dame souris trotte,
    Rose dans les rayons bleus.
    Dame souris trotte :
    Debout les paresseux !

    Paul Verlaine


    votre commentaire
  • Quelqu'un de bien..

     


    votre commentaire
  •  

    Écrivain, poète et philosophe français né le 30 octobre 1871 à Sète dans l'Hérault, Paul Valéry est mort à l'âge de 73 ans le 20 juillet 1945 à Paris. 

     

     

    Pour de plus amples informations,

     lisez sa biographie sur ici


    votre commentaire
  •  

     


    votre commentaire
  • Boîte à merveilles

     

    S'il met sa patte à l'oreille,

    Cette oreille est boîte à pluie,

    S'il ouvre un œil dans la nuit,

    Cet œil est boîte à soleil.

     

    Je l'agace, il se rebiffe,

    Son pied se fait boîte à griffes.

    Je l'endors, il est heureux,

    Il ronronne, boîte à feu.

     

    Boîte à jeux, boîte à sommeil,

    Mon chat est boîte à merveilles !

     

    Robert Vigneau

    V A L O U


    votre commentaire