• Rudement bon

    Rudement bon

    Le goût du chat

    Le goût du chat est moins développé que son maître d'hôtel.

     

    Il ne possède que 500 bourgeons gustatifs

     contre 9000 chez l'homme.

     

     

    Cela ne l'empêche pas d'être très sélectif dans le choix de ses aliments.

    Parmi tous les mets d'origine animale (n'oublions pas que le chat est un carnivore) :

     

    il préfère en général d'abord la viande de mouton, puis celle de lapin, de bœuf,

     de porc, de poulet et le poisson.

     

     

    Mais cela dépend, bien sûr, de son éducation,

    plus il aura été habitué petit à consommer des aliments de goût et de texture variés,

    plus il sera facile à satisfaire.

     

    Comment perçoit - il les différents goûts des aliments ?

     

    Comme tous les mammifères, le chat est doté de cellules du goût dans la cavité buccale et sur la langue, qui lui permettent de différencier quatre goûts grâce à cinq types de récepteurs :

    - Sucré. Bien qu’il la perçoive, le chat ne réagit pas à la saveur sucrée, il la rejette plutôt et il semblerait même qu’il perçoive certains édulcorants comme amers.

    - Amer. La perception de l’amertume est en revanche très élevée chez le chat, ce qui lui permet d’éviter d’ingérer des substances toxiques, au goût souvent amer.

    - Acide. C’est probablement la saveur que les chats apprécient le plus.

    - Salé. Il s’agit d’une perception complexe et l’on ne sait pas encore très bien comment le chat réussit à la quantifier.

     

     

    « NédechatC'est chaouette »

  • Commentaires

    1
    Marie.claude
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 14:01

    Je pensais que le porc et le mouton (agneau) étaient des viandes trop grasses pour le chat, personnellement je n'en ai jamais fait manger à Foxy. J'ignorais aussi qu'ils appréciaient l'acidité, mais quoi par exemple ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :