• Tous concernés !

    Agriculture biologique

    Agriculture biologique :

    des canards pour remplacer les pesticides !

    Il était une fois... les p'tits canetons dans la rizière !

     

    https://www.youtube.com/watch?v=zv2yojSxFQc

     

     

     

    Combattre les mauvaises herbes grâce aux canards, c'est possible. France 2 nous emmène en Camargue à la découverte d'une méthode ancestrale japonaise.

    À première vue, tout porte à croire que Bernard Pujol élève des canards. En fait, pas du tout, cet agriculteur camarguais produit du riz. Un riz biologique, sans aucun produit chimique. Ces canards, il les utilise pour désherber ses 20 hectares de rizière. Une méthode originale qu'il est le seul à pratiquer en Europe.

    Le résultat est stupéfiant
    Cette méthode très ancienne vient du Japon. Bernard Pujol l'a découverte par hasard, lors d'un voyage. Il lui a fallu cinq ans pour l'adapter parfaitement en Camargue. Aujourd'hui, le résultat est stupéfiant. Il obtient un rendement de quatre tonnes à l'hectare, soit un quart de moins seulement que les riziculteurs conventionnels qui utilisent des produits chimiques en quantité. L'an dernier, il a récolté 40 tonnes de riz qu'il a vendu deux fois plus cher que le riz traditionnel de Camargue : six euros le kilo au détail, car ce riz coûte cher à produire. Depuis cette année, Bernard Pujol enseigne gratuitement sa méthode à des agriculteurs africains au Sénégal.

     

    « Le problème de la riziculture biologique est la gestion des herbes » dit Bernard Poujol qui a opté pour une technique venue tout droit du Japon. Laissons-le nous expliquer:
    « Comme il n’y a pas de moyen de lutte directe contre les herbes, il faut contourner le problème par des méthodes de travail de sol différentes, d’où un semis décalé par rapport au semis conventionnel. On fait pousser l’herbe au préalable et on la détruit mécaniquement. On sème le riz par la suite et quand le riz est assez développé, au stade de quatre feuilles, j’inonde la parcelle et je mets des canetons à l’intérieur. Les canetons en batifolant toute la journée, détruisent les mauvaises herbes et stimulent la plante puisqu'avec leurs pattes et leur bec ils fouissent le sol. Et de ce fait, ça excite le système racinaire de la plante. Et du coup, on a un riz atypique et très original au niveau du goût ».

     

    Les canards sont extraits de la rizière au moment de la récolte puis réintroduit après la moisson pour nettoyer les champs avant les prochains semis en mai de l’année suivante. Les rizières restent saines et leur écosystème se développe sans chimie. Précisons également que cette coopération pour le moins surprenante est également touchante : les canetons et canards ne répondent et n'optempèrent qu'au son de la voix de leur papa, devenu par définition leur "maman". Ainsi, un cri de Bernard et c'est toute une équipe à plumes qui débarque et plonge dans la rizière !

    « On recule Avec Toi »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :