• Un cadeau avant la déferlante

    Accueil

     

    Accueil

    "la sagesse des chats"
    de Julia Deuley.

    Accueil

    Un joli livre qui évoque
     avec beaucoup de poésie et d'élégance
    Accueil  la sagesse légendaire des chats

     

    Accueil

    Le silence des anges

    (extrait qui a déjà été installé sur un ancien blog du Prasmel)

    Accueil

         Quand le Très-Haut eut créé l'immense philharmonie des anges,
      il fallut procéder à une délicate sélection, afin d'utiliser les musiciens
                célestes au mieux de leurs talents respectifs

     AccueilAccueil

    Les  séraphins et chérubins -

    Le nec plus ultra de la hiérarchie angélique -

     prétendirent aussitôt assurer la musique des sphères supérieures.

    Accueil

     
     
    D'autres se déployèrent dans l'espace en phalanges lumineuses pour
    bourdonner éternellement parmi les grands essaims de nébuleuses, butinant le vide interstellaire.
    Certains archanges d'humeur guerrière et de nature farouche
    déchaînèrent leurs percussions vociférantes et leurs cuivres
    sauvages au cœur des raz de marée, séismes, tornades et tonnerre.  
     
    .

    Accueil

    Beaucoup formèrent des chœurs incandescents
    afin de chanter la gloire du seigneur, de diffuser sa louange
    et de célébrer sa splendeur jusqu'aux confins du non-être.
    D'aucuns choisirent modestement les minuscules mélodies
    du temps qui passe, ritournelles de la pluie et des brises,
    bruissement des vagues, cliquetis des cailloux sur la grève,
    mélopée feutrée des flocons en hiver, grésillement des braises et
    sifflement de l'eau qui bout dans la théière

    Accueil

     

    Il y en eut qui prirent leur violon pour entonner
     le grave oratorio de la souffrance universelle, sanglots des mères,
    gémissements des réprouvés, hurlements des suppliciés

    Accueil

    Quelques angelots espiègles et mutins revendiquèrent les rires d'enfantsAccueil.

    D'autres, se parant du titre d'anges gardiens,
    composèrent la petite musique de la conscience,
    la valse chaloupée du bien et du mal
     

    Accueil

    Certains anges cependant paraissaient s'enfermer dans un mutisme étrange.
     
    - Quelle partition voulez-vous donc ? Leur demanda le Très-Haut.
     
    - Seigneur, celle qu'il y a entre les notes La musique du silence...

    Accueil

    L'Eternel les envoya sur terre, sous la forme des chats , d

    dont les ailes s'ouvrent toutes grandes chaque nuit, quand nul

    regard humain n'est là pour les surprendre. 

    Accueil

     

     

    Accueil

    « Si doucePrincesse endormie »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mariline
    Vendredi 10 Décembre 2010 à 11:30

    Superbe ! Merci de nous faire partager ce joli texte.

    2
    Marie-Paule L.
    Vendredi 10 Décembre 2010 à 16:41

    Que c'est joliment dit !

    3
    colyo
    Vendredi 10 Décembre 2010 à 23:13

    Ce livre également est un superbe livre, écrit avec beaucoup de poésie;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :