• La boutique du Club Français du Sacré de Birmanie vide ses armoires car elle a le devenir de disparaître

    profitez des dernières  bonnes affaires encore à faire !

  •  

     

    Le chat des sables (Felis margarita), ou chat du désert, est un petit chat sauvage  vivant dans les zones désertique d'Afrique. Ce félin appartient au genre Felis. Victor Loche fut le premier à décrire le chat des sables en 1858 à partir d'un spécimen trouvé dans le Sahara.

     

     

    Cette espèce se rencontre dans 3 domaines distincts du monde : le désert du Sahara de l'Afrique dans les pays de l'Algérie, le Niger et le Maroc, à travers la péninsule arabique, et des parties de l'Asie centrale, y compris le Turkménistan, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan.

     

    Le chat des sables est l'une des seules espèces de félins que l'on trouve principalement dans le vrai désert. Son habitat se trouve dans les déserts caillouteux et sablonneux au climat aride, en particulier parmi la végétation clairsemée. 

     

    Ses pattes courtes, son petit corps rond en font l’une des plus petites espèces de félins. Sa large tête est de forme triangulaire parfaitement proportionnelle surmontée de deux grandes oreilles lui permettant d’être à l’affut des moindres mouvements et des appels de ses futures proies alentour. Sa fourrure dense le protège, l’isole de la chaleur y compris au niveau des coussinets des pattes (recouverts de poils épais) car au Sahara en journée la température du sable à la surface peut atteindre plus de 120*C.

     

    Le pelage du chat des sables varie du brun jaunâtre au gris terne. La fourrure présente des lignes de vagues sur ses membres et plusieurs anneaux noirs près de la pointe de sa queue noire. Une série de traits rouges sombres s'étendent du coin de l'oeil jusque sur les joues. Les motifs visibles sur le pelage varient entre les six sous-espèces existantes.

     

    ÉVOLUTION 

    Le chat des sables partage un ancêtre commun avec les 4 autres félins appartenant au genre Felis : le chaus, le chat à pieds noirs, le chat sauvage et le chat domestique. Des travaux effectués sur l'ADN en 2006 et 2007, sur les chromosomes sexuels et l'ADN mitochondrial sur toutes les espèces de félins, conjugués à des recherches paléontologiques, ont révélé que la lignée du chat domestique a vraisemblablement divergé il y a 3,4 millions d'années, au Pliocène, dans les déserts et les forêts denses du bassin méditerranéen. 

     

    NOURRITURE 

    Le chat des sables est un prédateur nocturne dont le régime alimentaire se compose essentiellement de rongeurs, de lézards, d'insectes, de gerbilles et de gerboises. 

    Cette espèce est aussi connue pour être un chasseur de serpents très efficace, s'attaquant même aux vipères venimeuses. Ils sont considérés comme des opportunistes qui prennent ce qu'ils peuvent trouver dans leur habitat aride. Les proies fournissent l'eau nécessaire qu'il a besoin pour survivre dans des endroits où il y a peu d'eau. 

     

                                                         REPRODUCTION    

    Le chat des sables en captivité se reproduit plus d'une fois par an. Dans la nature, les saisons de reproduction dépendent de l'endroit. Dans les déserts du Sahara, la saison de reproduction commence en janvier et se termine en avril. Au Turkménistan, la saison commence courant avril. Au Pakistan, la saison de reproduction dure de septembre à octobre. Les différences peuvent être dues au climat ou à la disponibilité des ressources. 

     

    Après une période de gestation de 59 à 63 jours, la femelle met au monde une portée de 2 à 4 chatons. Bien qu'ils n'atteindront pas leur maturité sexuelle avant l'âge de 9 à 14 mois, ils sont déjà indépendants à 6 ou 8 mois. Cette maturité rapide est un trait avantageux dans leur environnement hostile. 

    L'espérance de vie du chat des sables en captivité est de 14 ans. Dans la nature, la durée de vie est de 13 ans environ, mais le taux de mortalité des jeunes est élevée. 

     

    COMPORTEMENT

                                             

    Le chat des sables n'est pas un bon grimpeur, dans la mesure où cette capacité lui sert très peu. Pour échapper aux prédateurs ou à la chaleur, il creuse des trous profonds dans le sable. Il est connu pour s'allonger sur le dos en dehors de son terrier pour évacuer la chaleur interne. Les terriers sont partagés avec d'autres individus.

    Le chat des sables est généralement nocturne, bien que la sous-espèce vivant au Pakistan soit nocturne en été et actif à l'aube et au crépuscule en hiver.

    Comme il y a très peu d'eau stagnante disponible dans l'habitat du chat des sables, il doit obtenir toute l'eau contenue dans leurs proies, d'une manière similaire au chat à pieds noirs d'Afrique du Sud.

     

    MENACES

    Les principales menaces dont doit faire face le chat des sables sont la destruction de son habitat par l'homme et le déclin des populations de ses proies. La chasse sportive fait également des dégâts parmi les populations dans la mesure où il aime s'exposer au soleil sur les rochers pendant la journée et n'est pas farouche ce qui fait d'eux des proies faciles.

    La docilité du chat des sables en faisait un animal domestique pendant les années 1960. Les individus mourraient nombreux en captivité. En raison de la nature incontrôlée de ce commerce, cela a provoqué une baisse drastique des populations. D'autres menaces localisées comprennent l'introduction des chats et des chiens sauvages et domestiques, qui peuvent entrer en concurrence et transmettre des maladies.

    Les prédateurs du chat des sables sont les serpents, les chacals et les hiboux.

     

    STATUT ET CONSERVATION

    Dans l'ensemble, le chat des sables est le moins menacé des chats sauvages d'Afrique. Il est inscrit en Annexe II de la CITES et dans la catégorie Quasi menacé (NT) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN en raison de l'inquiétude suscitée par un potentiel déclin des populations.

    Le chat des sables vit dans un certain nombre de zones protégées au travers de son aire de répartition. La chasse est également interdite dans plusieurs pays tels que l'Algérie, l'Iran, Israël, le Kazakhstan, la Mauritanie, le Niger, le Pakistan et la Tunisie. L'inscription de cette espèce en Annexe II de la CITES la protège et règlemente tout échange ou commerce de ce félin.

     

     

     

    Chats des sables


    votre commentaire
  •  

    Forte amende en cas de vente de fruits

    et légumes non autorisés par Bayer et consorts ! (Vidéo)

    Notre approvisionnement en fruits et légumes est régie par quelques semenciers qui font le loi en la matière !

    Défendons notre biodiversité !

     

     


    votre commentaire
  • C c k t a i l

    Il suffit d’un pinceau des couleurs et de l’eau
    Pour faire d’une aquarelle un modeste tableau

    Il faut l’intimité d’un orchestre de chambre
    La chaleur tonifiante des instruments à corde
    Un piano chatoyant et quelques beaux accords
    Pour faire naître un cocktail de la couleur de l’ambre

    Alain Hannecart

     

     

    Cocktail


    votre commentaire
  •  

    Pour ceux qui n'ont pas vu ce beau documentaire,

     rediffusion dimanche 30 juillet 2017 à 17h40)

    vous allez pouvoir vous glisser dans la peau d’un chaton pour suivre sa trépidante évolution pendant un an.

     

    A voir absolument !

    Bande annonce

     

    Qu’est-ce qu’il se passe dans la tête des chatons ? Comment perçoivent-ils et appréhendent-ils notre monde, nos modes de vie, notre environnement ? Nombre d’entre vous se pose ces questions et le reportage Une vie de Chaton va enfin vous offrir quelques réponses. Diffusé sur France 5 ce soir, ce documentaire inédit réalisé par Jackie Garbutt va vous permettre de suivre l’évolution sur un an de 3 portées. 

    De leur naissance à leurs premiers pas, de leurs quarts d’heure de folie à leur arrivée dans leur nouveau foyer, en passant par leurs trébuchements, leurs peurs et le développement de leur instinct de chasseur, jusqu’à leur premier anniversaire, passage à l’âge adulte, vous allez voir le monde à travers les petits yeux curieux de ces adorables boules de poils et vivre une aventure incroyable ! 

     

    Dans un appartement ou dans une ferme, certains resteront en famille, avec leurs frères et sœurs mais d’autres suivront un parcours très différent, comme Sassy, qui a grandi dans un refuge et devra s’habituer au contact humain et à Foxy, le chien de ses maîtres.

    Pour tous, chaque jour sera une découverte merveilleuse que vous allez pouvoir vivre avec eux. On vous avertit, vous n’allez pas pouvoir décrocher ! 

     


    votre commentaire
  •  

    Nous remercions Marilyne qui a réalisé le montage de cette vidéo grâce

    aux quelques photos mises bout à bout 

    OUI internet n'existait pas  ....... il y a 21 ans comme nous l'appréhendons aujourd'hui

     


    2 commentaires
  •  

    Suzy (maman de Moumour) dit ce matin : On vient d'aller faire un petit viron près de la piscine, j'ai bien marché ...mâché de l'herbe mais elle est un peu dure pour mes petites quenottes qui pourtant ont l'habitude des bons steacks ..

     

    Un   SACRE  enchanteur ce MOUMOUR 


    votre commentaire
  •  

     

    Bon anniversaire

     

    deux annees de sont écoulées depuis ces photos de tendresse 

     

    MOONLIGHT   de CORNALIS

     

    du haut de ses 21 PRINTEMPS VOUS SALUE BIEN


    1 commentaire
  •  

    La couleur d’un chat influence-t-elle son caractère ?

     

    Voilà un sujet qui est intéressant ! La couleur d’un chat influence t-elle son caractère ? Eh bien, oui ! Cela ne fait pas tout, évidement, la race, l’éducation, la génétique joueront bien entendu sur le caractère du chat, mais on retrouve des caractéristiques communes à certaines couleurs, et ce quelle que soit la race de Félix. 

    Evidemment, cet article parle en règle générale, il y a toujours des exceptions, et heureusement. Il ne faut en aucun cas prendre tout au pied de la lettre, ces traits communs ressortent d’études menées dans le monde entier. La dernière en date nous vient d’un groupe de chercheurs de l’université de Californie, alors que les toutes premières remontent à 1870 ! Il serait donc possible de déterminer le caractère d'un chat en fonction de la couleur de son pelage.  

     

     

    Des couleurs et des caractères différents

     

    Une chatte tortie (tricolore, isabelle, chatte d’Espagne, torbie, écaille, calico et autres synonymes) est très caractérielle, elle n’a pas un seuil de tolérance très élevé, et généralement elle ne s’entend pas très bien avec ses congénères (plus il y a de noir, moins elle est sociable avec les autres chats, qui généralement le lui rendent bien). On dit souvent qu’elle est irritable et qu’elle crache facilement. Beaucoup de vétérinaires la redoutent.

    Un roux (red) sera plus têtu et capricieux, mais aussi très câlin avec les humains, limite pot de colle. Par contre il peut faire preuve de jalousie et venir illico se rappeler à vous si vous jouez ou caressez un copain ! Il aime faire rire, c’est un véritable clown.

    Le noir et blanc et le gris et blanc auront tendance à donner des coups de pattes facilement aux humains, alors que le noir uni, le gris uni, ou le chat tigré sont les plus doux (important si on a des enfants). Généralement les bicolores noir et blanc ou gris et blanc ne supportent pas d’être pris dans les bras, ils montrent rapidement des signes d’agacement, et si on ne les lâche pas de suite, ils n’hésiteront pas à griffer.

    Le blanc est un chat très attentif, en plus de sa gentillesse, le noir lui est d’une grande douceur. Le chat tigré est particulièrement sociable avec ses congénères.

    Un chocolat aura toujours à redire, c’est un grand bavard qui attire l’attention avec un côté charmeur que nous ne pouvons pas gronder en cas de bêtises.

    Un lilac (ou gris très clair) sera méfiant, il observera un moment le visiteur avant de tenter une sortie. Et si tout se passe bien, il viendra vite se faire voir. Mais il lui faut évaluer tous les risques avant de se lancer ! C’est le petit timide, bien caché quand on sonne à la porte.

    Alors que le seal est une bonne pâte, contrairement à sa réputation (siamois entre autres), il adore les caresses et les câlins mais il aime aussi s’affirmer en cas de besoin.

    Le gris ou blue est un joueur qui cherche à vous plaire, c’est le charmeur de par nature, mais il ne se lâche que quand il est en confiance, jamais avec un inconnu s’il a un doute. Comme le lilac c’est un chat attentif qui mesure toutes possibilités avant de venir voir.

     

     

     

    Les autres facteurs à prendre en compte

    Là-dessus il faudrait aussi tenir compte du « patron » (rayures, tâches, unis…) mais la longueur du poil aurait aussi son rôle à jouer. Pour conclure, je le répète, ceci ne sont que des constatations de maîtres et de vétérinaires, mais aussi de professionnels du chat au cours de 145 ans, mais cela reste d’abord et avant tout un élément secondaire, la façon dont le chaton a été élevé change bien des choses, en plus d’une multitude de petits éléments qui constituent son vécu, et le contexte intervient pour beaucoup aussi.

     

    Marie-Hélène Bonnet
    Comportementaliste du chat

     

     


    votre commentaire
  •  

    L'émerveillement

     

    A force de voir  les choses nous ne les regardons plus.
    Nous perdons peu à peu cette magnifique perception de la vie qui est
    l'émerveillement qui pourtant procure un immense bien-être.
    Il faudrait regarder le monde comme s'il venait de naître et
    admirer sans cesse cette belle nature qui s'offre à nous,
    sous toutes ses formes, pour en puiser de riches enseignements.

     

    il suffit de regarder les images c'est l'éblouissement !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique